Les plats traditionnels

Découvrez la richesse et la saveur des plats traditionnels thaïlandais dans cet article captivant. De la douceur du curry au piquant de la salade de papaye, partez en voyage culinaire au cœur de la Thaïlande. Une immersion savoureuse à ne pas manquer !

La richesse culinaire régionale

découvrez les délices de la cuisine traditionnelle thaïlandaise avec notre sélection de plats typiques et savoureux.

Les Quatre Régions Principales de la Cuisine Thaïlandaise

La cuisine thaïlandaise est réputée pour ses saveurs vibrantes et ses plats délicieusement épicés. La diversité culinaire de la Thaïlande est grandement influencée par ses quatre régions principales : le Centre, le Nord, le Nord-Est et le Sud. Chacune de ces régions offre une panoplie de plats uniques, reflétant les ingrédients locaux et les traditions culinaires spécifiques.

La Cuisine du Centre de la Thaïlande

La région centrale de la Thaïlande est souvent considérée comme le berceau de certaines des recettes les plus populaires du pays. Grâce à son accès abondant aux plaines fertiles et aux rivières, elle bénéficie d’une grande variété d’ingrédients frais. Les plats emblématiques de cette région incluent :

  • Le Pad Thaï : Un plat de nouilles sautées avec des crevettes, du tofu, des œufs, des cacahuètes, et un mélange de sauces sucrées et épicées.
  • Le Tom Yum : Une soupe épicée et aigre-douce à base de crevettes, de citronnelle, de galanga et de feuilles de citron kaffir.
  • Le Som Tam : Une salade de papaye verte râpée, généralement accompagnée de tomates, de haricots longs, de cacahuètes et de piments frais.

Les Saveurs Unique du Nord

Le Nord de la Thaïlande, connu pour ses montagnes et son climat plus frais, propose une cuisine distinctement différente de celle du Centre. Cette région est fortement influencée par les cuisines des pays voisins comme le Laos et la Birmanie. Voici quelques plats notables :

  • Le Khao Soi : Une soupe épaisse de curry avec des nouilles de blé, du poulet ou du bœuf, garnie d’oignons frits et servie avec des légumes marinés.
  • Le Sai Oua : Une saucisse épicée à base de viande de porc, d’herbes fraîches et de pâte de curry.
  • Le Nam Prik Ong : Un dip épicé à base de tomates et de porc haché, souvent servi avec des légumes crus.

La Cuisine du Nord-Est : Isaan

L’Isaan, une région aride située au Nord-Est de la Thaïlande, est célèbre pour ses plats épicés et audacieux. La cuisine d’Isaan se caractérise par l’utilisation généreuse de piments, de poissons fermentés et d’herbes fraîches. Les plats suivants sont particulièrement appréciés :

  • Le Larb : Une salade de viande hachée (généralement du poulet, du porc ou du bœuf) mélangée à des herbes, des piments, du jus de citron vert et du riz rôti.
  • Le Som Tam Pla Ra : Une variante plus fermentée et épicée du Som Tam, utilisant du poisson fermenté pour une saveur umami intense.
  • Le Gai Yang : Du poulet grillé mariné avec des épices, souvent servi avec une sauce épicée sucrée.

Les Délices du Sud

Le Sud de la Thaïlande, entouré par la mer, est riche en fruits de mer et en influences malaisiennes et indiennes. Les plats du Sud sont souvent plus épicés et utilisent généreusement du lait de coco. Parmi les spécialités locales, on trouve :

  • Le Kaeng Tai Pla : Un curry de poisson salé et fermenté, souvent préparé avec des légumes comme l’aubergine et les haricots longs.
  • Le Massaman Curry : Un curry doux préparé avec du bœuf ou du poulet, des pommes de terre, des noix de cajou et des épices.
  • Le Khao Yam : Une salade de riz mélangé à des herbes fraîches, des légumes râpés, des graines de sésame et de la noix de coco râpée.

Les soupes emblématiques

découvrez les délices de la cuisine traditionnelle thaïlandaise avec nos plats incontournables et savoureux. des saveurs exotiques et des recettes authentiques vous plongent dans un voyage gastronomique unique.

Tom Yum : La Soupe Piquante et Acidulée


La Tom Yum est sans doute l’une des soupes thaïlandaises les plus reconnues et aimées à travers le monde. Cette soupe est une explosion de saveurs grâce à la combinaison unique d’ingrédients comme la citronnelle, le galanga, les feuilles de kaffir lime, les piments et les crevettes.

Les ingrédients essentiels de la Tom Yum incluent :
– Citronnelle
– Galanga
– Feuilles de kaffir lime
– Piments
– Crevettes ou poulet
– Champignons

Chaque cuillerée de cette soupe offre un équilibre parfait entre piquant, acidité et fraîcheur. Elle est généralement servie avec du riz et peut être dégustée comme plat principal ou en entrée.

Tom Kha Kai : La Soupe Crémeuse au Poulet et Coco


La Tom Kha Kai est une autre soupe populaire qui partagent certains ingrédients avec la Tom Yum, mais avec une saveur plus douce et crémeuse grâce à l’ajout de lait de coco. Cette soupe est particulièrement réconfortante et légèrement sucrée, ce qui en fait un choix préféré pour les soirées froides.

Les ingrédients principaux de la Tom Kha Kai sont :
– Poulet
– Lait de coco
– Galanga
– Citronnelle
– Feuilles de kaffir lime
– Champignons
– Coriandre

Le lait de coco dans la Tom Kha Kai adoucit le piquant des piments, créant une soupe réconfortante et équilibrée. Souvent parsemée de feuilles de coriandre fraîches, cette soupe est parfaite pour ceux qui apprécient les mets aux saveurs riches et complexes.

Gaeng Jued : La Soupe Claire


Pour ceux qui préfèrent des saveurs plus subtiles, la Gaeng Jued est une soupe claire légère et délicate, souvent servie en accompagnement d’autres plats principaux. Cette soupe incorpore du tofu, des légumes et parfois de la viande hachée, dans un bouillon simple à base d’herbes.

Les ingrédients typiques de la Gaeng Jued sont :
– Bouillon clair (poulet ou légumes)
– Tofu
– Chou chinois
– Carottes
– Oignons verts
– Viande hachée (porc ou poulet)
– Pâte de poisson

La Gaeng Jued est connue pour sa simplicité et sa capacité à équilibrer des plats plus épicés et plus lourds, rendant chaque repas plus harmonieux et équilibré.

Kaeng Som : La Soupe Aigre-Douce


La Kaeng Som, ou curry sour, est une soupe aigre-douce qui utilise du poisson ou des crevettes et une pâte de curry acidulée à base de tamarin. Ce plat est moins connu à l’international, mais il est très apprécié localement pour son goût distinctif.

Les ingrédients typiques de la Kaeng Som incluent :
– Pâte de curry tamarin
– Poisson ou crevettes
– Papaye verte
– Radis
– Carottes
– Tomates

La Kaeng Som offre une variation intéressante aux autres soupes thaïlandaises avec sa saveur acidulée unique, parfaite pour ceux qui aiment les goûts aigres-doux équilibrés.


La cuisine thaïlandaise regorge de soupes aussi diverses que délicieuses, chacune ayant son propre mélange unique de saveurs et d’arômes. Que vous aimiez les plats épicés, crémeux ou plus subtils, il y a une soupe thaïlandaise pour chaque palais. Expérimenter avec ces recettes traditionnelles permet non seulement de savourer des plats délicieux mais aussi de se plonger dans la riche culture culinaire de la Thaïlande.

Desserts typiques et sucreries

découvrez les délices de la cuisine thaïlandaise traditionnelle avec une variété de plats exotiques et savoureux.

Le Tangy et Tropical « Mango Sticky Rice »

Parmi les desserts thaïlandais les plus emblématiques, le « Mango Sticky Rice » ou « Khao Niew Mamuang » occupe une place spéciale. Ce dessert associe la douceur du riz gluant à la richesse crémeuse du lait de coco, le tout rehaussé par des tranches de mangue mûre et juteuse. La combinaison de saveurs et de textures en fait une expérience culinaire inoubliable pour ceux qui aiment les délices tropicaux. La préparation commence par la cuisson du riz gluant, trempé au préalable pendant plusieurs heures, puis cuit à la vapeur et mélangé avec du lait de coco sucré. La mangue, fraîche et bien mûre, est coupée en fines tranches et disposée délicatement sur le riz, le tout arrosé d’une généreuse dose de sirop de lait de coco.

Les Petits Trésors: Khanom Buang

Le « Khanom Buang » est une friandise traditionnelle thaïlandaise souvent vendue dans les marchés de rue. Ces crêpes sucrées et croustillantes sont garnies d’ingrédients variés tels que de la crème de coco, des fils dorés d’œufs (Foi Thong), et parfois même de la pâte de haricots mungo. La pâte, faite à base de farine de riz et d’œufs, est étalée finement sur une plaque chauffante et cuite jusqu’à devenir croustillante. Ensuite, les crêpes sont garnies au centre, pliées délicatement et servies, offrant un mélange de textures croquantes et fondantes.

Des Boules de Douceur: Khanom Tom

Les « Khanom Tom » sont de petites boulettes de riz gluant cuites à la vapeur et fourrées de noix de coco râpée sucrée. Ces douceurs sont souvent enrobées de noix de coco râpée fraîche, leur donnant une apparence neigeuse et appétissante. Pour préparer les Khanom Tom, les boules de pâte de riz gluant sont farcies de noix de coco sucrée, puis cuites à la vapeur jusqu’à devenir tendres. Une fois cuites, les boulettes sont roulées dans de la noix de coco râpée fraîche pour une finition douce et croquante.

Les Délicates Pétales: Thong Yip et Thong Yod

Les « Thong Yip » et « Thong Yod » sont deux desserts thaïlandais emblématiques souvent associés aux occasions spéciales, notamment les célébrations de mariage et les cérémonies religieuses. Les Thong Yip, également appelés « Golden Pinch », sont des douceurs en forme de pétale réalisées à base de jaunes d’œufs et de sucre, façonnées minutieusement à la main. Les Thong Yod, quant à eux, sont en forme de goutte et offrent une texture légèrement plus dense. La préparation de ces délices commence par la cuisson des jaunes d’œufs et du sucre dans un sirop de sucre, puis les desserts sont formés en délicates formes artistiques et trempés dans un sirop sucré pour une finition éclatante.

Les Rafraîchissantes Coupes de Tub Tim Krob

Le « Tub Tim Krob » est une autre spécialité thaïlandaise rafraîchissante et populaire. Ce dessert se compose de petits morceaux de châtaignes d’eau enrobés de sirop coloré et de farine de tapioca, ensuite plongés dans un sirop sucré et servis avec du lait de coco et de la glace pilée. Cette combinaison rafraîchissante et croquante enchante le palais et est parfaite pour les journées chaudes. La préparation des Tub Tim Krob commence par couper les châtaignes d’eau en petits dés, les tremper dans un sirop coloré, puis les enrober de farine de tapioca avant de les cuire rapidement. Une fois cuites, les châtaignes d’eau sont servies dans un bol avec du sirop sucré, du lait de coco et de la glace pilée.

Un Festin de Couleurs : Khanom Chan

Le « Khanom Chan » est une pâtisserie thaïlandaise en couches, chaque couche colorée et aromatisée différemment. Ce dessert est non seulement délicieux mais également visuellement attrayant grâce à ses couches multicolores. Fabriqué principalement à partir de farine de riz, de farine de tapioca, de lait de coco et de sucre, chaque couche est cuite à la vapeur individuellement avant d’être assemblée. La texture tendre et le doux parfum de coco font de ce dessert un véritable plaisir pour les sens. Les Khanom Chan sont souvent préparés pour des festivals et des célébrations, symbolisant l’harmonie et la prospérité dans la culture thaïlandaise.
La richesse et la diversité des desserts thaïlandais offrent une palette unique de saveurs et de textures, montrant ainsi l’amour et la dévotion des Thaïlandais pour les plaisirs sucrés. Chaque délice raconte une histoire de tradition et de culture, faisant de chaque bouchée une expérience inoubliable.

Ingrédients et épices essentiels

La diversité des ingrédients frais

La cuisine thaïlandaise est réputée pour sa richesse et sa diversité en termes d’ingrédients frais. Parmi les plus courants, on trouve le riz et les nouilles, qui sont les bases de nombreux plats thaïlandais. Le riz jasmin, en particulier, est un ingrédient indispensable, avec son arôme délicat et sa texture moelleuse.
Les légumes frais comme les choux chinois, les haricots longs, les pousses de bambou, et les aubergines thaïlandaises ajoutent de la texture et des saveurs uniques aux plats. Les herbes fraîches telles que la coriandre, le basilic thaï (bai horapha), et la menthe ne sont jamais loin, apportant des touches aromatiques essentielles.
Les fruits frais, notamment la mangue, la papaye, et le fruit du dragon, souvent utilisés dans des salades comme la fameuse Som Tum (salade de papaye verte), ajoutent un équilibre sucré-acidulé aux repas.

Les épices incontournables

Les épices occupent une place centrale dans la cuisine thaïlandaise, apportant chaleur et complexité aromatique aux plats. Le piment est peut-être l’épice la plus emblématique; sa chaleur varie du doux au brûlant, et il est souvent utilisé frais, séché, ou en pâte.
Le galanga, une racine au goût piquant et poivré, est un ingrédient clé dans les soupes et les currys. Utilisé souvent en combinaison avec la citronnelle et les feuilles de kaffir, il forme la base aromatique de nombreux plats thaïlandais.
Les graines de coriandre, le cumin, et le curcuma viennent compléter la palette d’épices, chacun apportant ses propres notes distinctes.

Sauces et condiments essentiels

Les sauces et condiments jouent un rôle crucial pour équilibrer les saveurs salées, sucrées, aigres et épicées de la cuisine thaïlandaise. La sauce de poisson, ou « Nam Pla », est un incontournable, apportant une touche salée et umami à beaucoup de plats.
La sauce de soja est également fréquemment utilisée, souvent en tandem avec la sauce d’huître pour ajouter de la profondeur aux sautés et aux soupes. Le sucre de palme, avec son goût caramélisé, est préféré pour ajouter une douceur subtile.
Les pâtes de curry, comme le curry rouge, vert, et Massaman, sont des mélanges complexes d’épices et d’herbes, souvent broyés avec des piments frais et de l’ail. Ces pâtes sont la base pour créer des sauces riches et parfumées.

Herbes aromatiques et feuilles

Les herbes aromatiques et les feuilles font partie intégrante de la cuisine thaïlandaise, non seulement pour leurs arômes mais aussi pour leurs propriétés médicinales. La citronnelle, avec son parfum citronné distinct, est couramment utilisée dans les soupes, les currys et les marinades.
Les feuilles de kaffir, avec leur arôme intense, ajoutent une note unique aux plats comme le Tom Yum (soupe piquante et acide) ou les currys. Le basilic thaï, avec sa saveur de réglisse, est souvent ajouté aux sautés et aux salades.
La menthe et la coriandre fraîche sont omniprésentes, souvent utilisées comme garnitures pour apporter une fraîcheur supplémentaire aux plats épicés.

Les fruits de mer et les protéines

La Thaïlande, avec ses côtes prolifiques et ses rivières, dispose d’une abondance de fruits de mer. Les crevettes, les calamars, les moules et les poissons variés sont très populaires. Les plats comme le Pad Thai aux crevettes ou le poisson entier au curry sont des exemples classiques.
Quant aux protéines, le poulet, le porc et le bœuf sont fréquemment utilisés, souvent grillés ou sautés avec diverses épices et sauces. Le tofu est également largement consommé, surtout dans les plats végétariens.