10h43 | meteo28°C | 1€ = 44.1 Baht
Informations pratiques sur la Thailande
-->



société thaïe Accueil » Les gens et la société thaïe » Population

Voir aussi : La monarchie  •  Les moines  •  Croyances  •  Politique

La population

La population de Thaïlande est d'environ 63 millions, en croissance de 1% à 1.5% par an (2.5% en 1979).

Plus d'un tiers des Thaïs (33%) vivent dans des zones urbaines. Bangkok est de loin la plus grande cité du royaume, avec une population de plus de six millions (plus de 10% de la population totale).

Les autres villes les plus peuplées (par ordre décroissant) sont Nakhon Ratchasima, Chiang Mai, Hat Yai et Khon Kaen.
La plupart des autres villes de Thaïlande ont une population de moins de 100 000 habitants.

L'espérance de vie moyenne est de 70 ans, une des plus haute de l'Asie du Sud-est. Pourtant, seuls 59% des Thaïs auraient accès aux services de santé locaux. Il y a environ 1 médecin pour 4316 personnes, et la mortalité infantile est de 26 pour 1000 naissances. La Thaïlande a une population relativement jeune; seulement 12% sont plus âgés que 50 ans, et 6% plus de 65 ans.

La Majorité Thaïe

Environ 75% des citoyens sont d'origine ethnique Thaïe, et peuvent être divisés en les Thaïs du Centre (ou Siamois), dans le delta de la rivière Chao Phraya (la région la plus dense du pays) ; les Thaïs Lao du Nord-est de la Thaïlande; les Thaïs Pak Tai du Sud de la Thaïlande ; et les Thaïs du Nord. Chaque groupe parle son propre dialecte Thaï, et a des coutumes uniques liées à la région.
Politiquement et économiquement, les Thaïs du centre sont en position dominante, bien qu'ils ne soient pas beaucoup plus nombreux que les Thaïs Lao du Nord-est.


Les Chinois

Les gens de descendance chinoise représentent 11% de la population, la plupart sont de seconde ou troisième génération Hakka, Chao Zhou, Han, ou Cantonaise. Certains sont très influents au niveau de la vie économique de la capitale. Dans le nord, il y a aussi un nombre substantiel de Huis - des chinois musulmans qui ont émigré du Yunnan à la fin du 19ème siècle pour éviter des persécutions religieuses et ethniques durant la dynastie Qing.


Les Minorités

Le second plus large groupe ethnique vivant en Thaïlande sont les Malais (3.5%), la plupart résidant dans les provinces de Songkhla, Yala, Pattani, et Narathiwat. Les 10.5% restant de la population sont divisés en groupes ne parlant pas le Thaï, comme les Vietnamiens, Khmer, Mon, Semang (Sakai), Moken, Htin, Mabri, Khamu, et une variété de tribus dans les montagnes.